Ile d’Elbe

Slide background
Slide background
Slide background

Voici quelques informations utiles pour préparer au mieux vos vacances sur l’Ile d’Elbe, la perle de l’Archipel Toscan.

La légende veut que l’Archipel Toscan soit à l’origine d’un bijou tombé du cou de Vénus, déesse de la beauté et de l’amour, dans les eaux de la mer Tyrrhénienne.
Ce mythe antique recèle une part de vérité car il est indéniable que les îles de l’Archipel sont toutes des fragments de paradis.

D’autre part, rares sont les destinations touristiques dans le monde qui peuvent, comme l’Ile d’Elbe, se vanter d’offrir un espace aussi riche et varié en quelques kilomètres de terre : des fonds marins, un véritable paradis pour les plongeurs, aux montagnes entourées de bois séculaires, en passant par les plages et les criques encadrées de maquis méditerranéen et les petits villages à flanc de colline immergés dans une perpétuelle quiétude.

N’importe quel vacancier ou visiteur retrouve sur l’île son élément: en pratiquant son sport préféré, ou préférant le farniente sur la plage ou encore en partant à la découverte de tous les trésors de culture, histoire et gastronomie offerts par notre île.

BRÈVE PRÉSENTATION DE L’ILE D’ELBE

Distante d’à peine 10 Km du continent, avec une surface de 224 Km2, l’Ile d’Elbe est la plus grande île de l’Archipel Toscan et la troisième, par ordre de grandeur, des îles italiennes. Elle fait partie du Parc National de l’Archipel Toscan avec les îles de Pianosa, Capraia, Montecristo, Giglio et Giannutri.

Le climat est particulièrement doux avec des températures annuelles moyennes avoisinant les 15°/16°. Les moyennes saisonnières sont de 10° en hiver, 14° au printemps, 23° en été et 17° en automne. Les températures mensuelles de la mer sont : avril 19°, mai 20,2°, juin 24,1°, juillet 26,8°, août 27,3°, septembre 25,5° et octobre 23,1°.

Pour la variété de ses côtes (qui se développent sur 147 Km), pour la splendeur de ses plages, la beauté majestueuse du Mont Capanne (culminant à 1019 m), l’île est en toute légitimité devenue un centre d’attraction touristique de renommée mondiale.

Son réseau routier principal (environ 160 Km) est complètement asphalté. Il existe également d’autres routes panoramiques recouvertes de macadam sur environ 80 Km.

Déjà habitée pendant la Préhistoire et connue pour ses gisements de fer à l’aube de l’Antiquité, l’Elbe, appelée par les Ligures “Ilva”, par les Grecs “Aethalia”, tout d’abord ligure, puis grecque, puis étrusque, resta romaine pendant des siècles. Au Moyen-Age les Pisans en avaient pris possession, puis les familles Appiani et Médicis. Au cours du temps, elle intéressa plusieurs fois les puissances européennes qui y laissèrent de nombreuses traces de leur domination.

Les Médicis laissèrent des marques indélébiles à Portoferraio (en l’honneur de Côme de Médicis, la ville s’appela Cosmopoli), tout comme les Espagnols qui érigèrent la forteresse de S. Giacomo et le Fort Focardo à Porto Azzurro.

Le court règne de Napoléon (1814-1815, 9 mois et 23 jours) laissa de significatifs souvenirs à la Palazzina dei Mulini, dans la villa de S. Martino, dans les vieilles églises de Portoferraio, à Marciana Alta (Madonna del Monte) et dans d’autres villages.

D’un point de vue administratif, l’Elbe est divisée en huit communes: Portoferraio, Campo nell’Elba, Capoliveri, Marciana, Marciana Marina, Porto Azzurro, Rio Marina et Rio nell’Elba.

Les grands vins du terroir et l’excellente cuisine traditionnelle, unis à une mer limpide et pure, au doux climat et à la transparence de l’air, font de l’Elbe une véritable cure de jouvence où la villégiature et le tourisme sont idéaux en toutes saisons.